Les bases de la cigarette électronique!

Vous souhaitez passer à la cigarette électronique ? Voici notre guide pour débutant pour tout comprendre de la cigarette électronique.


Qu’est-ce qu’une cigarette électronique ?

Une cigarette électronique est un dispositif (vaporisateur personnel) qui permet de transformer un liquide en vapeur pouvant être inhalée. Cette vapeur créée par la cigarette électronique permet aux fumeurs de retrouver les mêmes sensations qu’avec une cigarette traditionnelle. Lorsque le eliquide contient de la nicotine cela permet de combler entièrement le manque lié à l’addiction au tabac.

Comment fonctionne une cigarette électronique ?

La cigarette électronique se compose d’une batterie et d’un réservoir (Clearomiseur ou atomiseur). La batterie permet d’alimenter en énergie la résistance (située à l’intérieur du réservoir) et qui, en chauffant, transforme le e-liquide en vapeur prête à être inhalée.

Cigarette électronique

Quelle cigarette électronique choisir ?

Il existe une multitude de modèles de cigarette électronique. Pour vous aider à choisir, voici une rapide description des caractéristiques d’une batterie et d’un réservoir :

Les Batteries :

Chaque batterie à ses propres caractéristiques mais les deux plus importantes lors de votre choix sont :

- La puissance maximum dégagée (exprimée en Watts)

- L’autonomie (exprimée en Mah)

La plupart des batteries sont réglables en puissance, cela permet de choisir la puissance qui vous convient le mieux (chaleur et quantité de vapeur)

 


Les réservoirs (Clearomiseur ou atomiseur) :

Les réservoirs sont la partie la plus importante de la cigarette électronique, c’est le réservoir qui provoque la vapeur.

Il existe deux types de tirage, l’inhalation directe (DL) qui a un fort débit d’air (Le tirage ressemble fortement à une chicha. Et le tirage indirect (MTL) qui représente un tirage beaucoup plus serré qui se rapproche plus de la cigarette traditionnelle.

Ce qu’il faut savoir c’est que maintenant sur beaucoup de réservoir le débit d’air est réglable grâce à une bague de réglage, ce qui permet de pouvoir ajuster en fonction du tirage désiré.

Mais attention, même si vous réduisez au maximum le tirage d’un clearomiseur au tirage direct (DTL) cela restera beaucoup plus ouvert qu’un tirage indirect (et inversement).

Vapoteur

Comment fonctionne une résistance de cigarette électronique ?

Dans chaque réservoir il y a une résistance, c’est la seule partie de la cigarette électronique qui est consommable. Pour faire simple, la résistance est un fil résistif qui est entouré de coton, lorsque l’on appuie sur le bouton « fire » de la batterie cela fait chauffer le fil résistif qui à son tour chauffe le coton imbibé de liquide et cela provoque la vapeur. A force de chauffer, le coton se dégrade et cela provoque un changement de saveur désagréable (goût de brulé). Ce changement de saveur vous indique que c’est à ce moment qu’il faut changer la résistance (manipulation très simple et rapide).


Quelle est la durée de vie d’une résistance ?

Il est difficile d’annoncer une durée de vie précise pour les résistances car une multitude de facteurs rentrent en jeu : Le type de résistance, le type de e-liquide utilisé, la quantité journalière de e-liquide vapoté, la puissance choisie de votre batterie, le débit d’air choisi, votre fréquence de tirage…

Pour donner un ordre d’idée, un vapoteur moyen qui utilise un e-liquide adapté à sa résistance fait que la durée de vie de la résistance est de une à deux semaines

 

Qu’est-ce que du e-liquide ?

Le e-liquide est composé de Propylène glycol (PG), de glycérine végétale (VG), d’arômes alimentaires et si besoin, de nicotine. Le taux de PG/VG change les sensations de vape. Nous conseillons aux débutants de commencer sur un e-liquide avec un maximum 50% de VG. Pour plus de précisions, voir notre article « composition d’un e-liquide ».

Quel taux de nicotine choisir pour sa cigarette électronique ?

Le taux de nicotine s’exprime en milligramme par millilitre. Les e-liquides en 10 ml ont plusieurs taux de nicotine (Les principaux : sans nicotine, 3mg, 6mg, 12 mg et 18mg). Les e-liquide en 50 ml sont tous sans nicotine et il faut rajouter un (ou plusieurs) boosters de nicotine en 20 mg (1 booster = 3mg, 2 boosters = 6mg, 3 boosters = 9mg...). Il est déconseillé d’ajouter plus de 2 boosters dans 50 ml, cela dilue de manière plus importante le e-liquide qui va perdre en saveur.

Il est difficile au début de savoir son taux de nicotine nécessaire mais il faut savoir que plus le taux de nicotine sera élevé, plus l’impact en gorge (le hit) sera fort. Il faut adapter son taux de nicotine en fonction de son style de tirage (DL ou MTL), le tirage direct (DL) provoque de plus grosses quantités de vapeur, il faut donc diminuer un peu la nicotine.

 

    • DL (Tirage Direct) :

De 0 à 5 Cigarettes/Jours: 3 mg Max

De 10 à 15 Cigarettes/Jours: Env. 6 mg

+ de 15 Cigarettes / jours: 12 mg Max

    • MTL (Tirage indirect) :

De 0 à 5 Cigarettes/Jours: Env. 3 mg

De 10 à 15 Cigarettes/Jours: De 3 à 12 mg

+ de 15 Cigarettes / jours: De 6 à 18 mg

Ce tableau est uniquement à titre indicatif, cela est spécifique à chaque personne. Si vous avez un doute, nous conseillons de commencer avec un taux plus faible en nicotine et par la suite, si besoin, d’augmenter petit à petit.

Si vous avez besoin de beaucoup de nicotine, mais que le hit n’est pas supportable, vous pouvez opter pour un liquide en sel de nicotine ( voir article « sel de nicotine »).

A lire aussi...