Le DIY c'est quoi?

LE DIY C’est quoi ?

 

« DIY », ou «Do It Yourself », est un mouvement qui consiste à fabriquer soi même un produit que l’on pourrait trouver dans le commerce. Cette tendance actuelle pour le DIY touche beaucoup de secteurs : la beauté, la cuisine, la décoration… et elle est également présente dans le monde de la vape avec la possibilité de réaliser votre eliquide. Nous allons faire le point sur les raisons qui pourraient vous pousser à vous lancer dans le DIY pour votre e-liquide :

 

LE PRIX

C’est clairement l’avantage à ne pas négliger. Fabriquer votre e liquide vous fera faire de vraies économies. En moyenne, votre recette personnelle vous coutera deux fois moins cher que le flacon de eliquide prêt à l’emploi.

 

LA CREATIVITÉ

Quoi de plus fun que de réaliser votre propre e liquide avec vos saveurs préférées, pour cela, les fabricants proposent une large gamme d’arômes concentrés que vous pourrez utiliser en mono saveur où que vous pourrez mélanger. Vous allez pouvoir être le chef de votre laboratoire personnel et tester des saveurs uniques et originales. Des fruités frais, des classics gourmands, des fruités gourmands, des ultra frais, tout est possible et si vous êtes un peu flemmard, il existe également des mélanges déjà fait dans la gamme de concentrés. Réaliser votre eliquide n’est pas compliqué mais il y a quand même quelques règles à respecter.

 

DE QUOI AVEZ VOUS BESOIN

Pour vous lancer dans la réalisation de votre eliquide, il vous faut des éléments indispensables et des optionnels :

  • LA BASE : c’est le mélange de propylène glycol (PG), et de glycérine végétale (VG), qui représente environ 90% de votre mélange. La base est utilisée comme diluant et son goût est neutre. Le PG est fluide, renforce l’effet de la nicotine et est un exhausteur de goût. La VG est épaisse, elle favorise la vaporisation de votre eliquide, c’est elle qui produit la vapeur.
    Le dosage conseillé est 50% de PG et 50% de VG, mais certains juicemaker confirmés préféreront un dosage différent comme 80% de VG et 20% de PG(ou inversement), tout est histoire de goût dans le monde de la cigarette électronique. Pour votre base vous pouvez soit acheter le propylène glycol et la glycérine végétale séparément et faire votre mélange, soit acheter une base déjà mélangée au pourcentage que vous aimez.
  • LES ARÔMES : que vous les mixiez ou pas, ils représenteront 10 à 15% de votre eliquide. Et vous allez pouvoir vous laisser aller et vous concocter des recettes bien à vous.
  • LA NICOTINE : est optionnelle et sera soit déjà incorporée à la base que vous choisirez, soit vous utiliserez un booster de nicotine. Quoi qu’il en soit vous allez pouvoir choisir le taux qui vous convient le mieux pour votre vape favorite.
  • LES ADDITIFS : ils sont optionnels. Mais si vous choisissez de les utiliser ils vous permettront de sublimer ou d’ajuster les arômes de votre eliquide, plus de douceur sucrée, un petit air rafraichissant, un peu plus d’acidité, un petit goût de grillé, un petit supplément de vanille, de cannelle, de clou de girofle, à vous de choisir. En général les proportions sont de 1 à 3 %.
  • LES ACCESSOIRES : un flacon, une pipette ou une seringue ainsi que des gants en latex et éventuellement des lunettes de protection seront les seuls accessoires nécessaires à la réalisation de votre e-liquide DIY.

 

 

 

COMMENT ÇA MARCHE ?

Lorsque vous allez vous lancer dans la fabrication de votre eliquide des précautions sont nécessaires afin que vous puissiez travailler de manière propre et sécuritaire : votre table, votre flacon et pipette ou seringue doivent être parfaitement propres et secs. Si vous utilisez de la nicotine, privilégiez le port de gants en latex ou vinyl et de lunettes de protection car la nicotine est irritante si elle est au contact avec la peau. Tout est prêt ? Alors c’est parti !

 

  • Commencer par mettre de la base dans votre flacon à l’aide de la pipette ou de la seringue.
  • Ajouter le ou les arômes concentrés selon la dilution préconisée par le fabricant.
  • Si votre base ne contient pas de nicotine et que vous en avez besoin, utilisez un booster de nicotine en prenant toutes les précautions nécessaires.
  • Ajouter un ou plusieurs additifs exhausteur de goût si vous le souhaitez, ceci n’est pas obligatoire.
  • Secouer énergiquement le flacon pendant 30 à 60 secondes, après l’avoir rebouché. Répétez plusieurs fois cette opération.
  • Ranger votre flacon à l’abri de la lumière le temps qu’il faudra pour une maturation (steep) optimale qui dépendra de l’arôme que vous avez choisi. Il est déconseillé de vaper un eliquide DIY sans lui laisser le temps de maturation nécessaire. Voici un résumé de temps de steep conseillés (à vérifier en fonction du fabricant) :

Type d’arôme

Temps de maturation/steep

 

Fruité mono arôme

0 à 5 jours

Fruité multi arômes

3 à 7 jours

Menthe, café, vanille, anis

7 à 15 jours

Gourmands

Minimum 15 à 20 jours

Classics

minimum 15 jours

 

 

 

CONCLUSION

Le DIY vous permet de réaliser des économies en concoctant vos propres recettes ou en utilisant les concentrés que les marques proposent sur la base de leurs eliquides les plus célèbres. Ce n’est pas compliqué mais il y a des règles à respecter concernant les dosages. Il faut prévoir le temps de maturation afin de ne pas vous retrouver à court de votre recette de eliquide préférée.

 

 

 

 

A lire aussi...