Mise en marche de ma cigarette électronique

Mise en marche de ma cigarette électronique

Ce blog est dédié à vous aider dans votre première mise en marche de votre cigarette électronique.

Le fonctionnement d’une cigarette électronique est très simple ! Il est toutefois nécessaire de connaitre certaines choses lors de la première utilisation.

 

Si vous ne l’avez pas lu, nous vous conseillons de lire le blog  les bases de la cigarette électronique 

Toutes les informations contenues dans cette page sont générales. Elles sont valables pour 95% de notre matériel mais varie en fonction de chaque modèle. Il se peut que certaines informations ne correspondent pas à votre matériel. En cas de doute il y a souvent une notice d’utilisation à l’intérieur de chaque boite. Et si besoin, n’hésitez pas à nous contacter par mail dans la section contact en bas de page.

  1. Comment allumer la batterie d’une cigarette électronique? Mise en fonctionnement de votre Box

 

De manière générale vous serez en possession soit d’une box qui disposera d’un écran digital soit d’un « Stick ».

Si vous possédez une box elle sera soit avec un accu intégré soit avec un accu amovible, dans le cas d’une box avec accu intégré il vous suffira simplement de presser 5 fois le bouton principal afin de l’allumer, vous aurez ensuite plusieurs informations à l’écran. En gros, le chiffre qui indiquera votre puissance en Watts, en plus petit vous aurez généralement la valeur ohmique de votre résistance, l‘ampérage tiré sur l’accu quand vous appuyez sur le bouton principal, le voltage, selon votre box un compteur de « puffs » et enfin l’indicateur du niveau de batterie.

Vous pourrez également rentrer dans les menus de votre box afin de changer le mode vape comme passer en mode contrôle de température par exemple mais celui-ci étant plus spécifique nous ne parlerons ici que du mode VW (Vari Wattage).

Votre puissance en Watts sera surtout définie en fonction de la valeur ohmique de la résistance que vous aurez dans votre clearomiseur mais aussi en fonction du tirage vers lequel vous vous êtes orienté lorsque vous avez choisi votre clearomiseur.

Après avoir réglé correctement votre puissance en rapport avec votre clearomiseur, votre box sera prête à être utilisée.

Si vous possédez une box avec un accu amovible, vous avez, dans un premier temps, simplement à insérer votre accu dans votre box.

Si vous possédez un « Stick » vous n’aurez généralement pas d’écran, vous pourrez donc changer votre puissance en appuyant 3 fois rapidement sur le bouton et le voyant de votre « stick » changera de couleur selon la puissance émise. L’indicateur de batterie sera aussi indiqué selon la couleur du voyant par une simple pression sur le bouton.

Les indications ici présentes peuvent varier selon la marque et le modèle de votre Box.

  1. Comment remplir mon clearomiseur (réservoir) ?

Chaque clearomiseur à un mode de remplissage différent (souvent indiqué sur la notice d’utilisation situé à l’intérieur de la boite du produit).

La quasi-totalité des nouveaux clearomiseurs se remplisse par le haut. Il faut soit dévisser, pousser ou tourner la partie supérieure ou est situé le drip tip (embout destiné à poser la bouche pour inhaler la vapeur). Il faut ensuite remplir le liquide jusqu’en haut du verre sans déborder.

Il ne faut JAMAIS remplir le liquide dans le tube du milieu (sous le drip tip) ! C’est le tube destiné à la vapeur. Si du liquide coule dans ce tube il vous faudra impérativement le nettoyer, sinon lors de l’inhalation ce liquide va vous remonter dans la bouche (ce n’est pas dangereux en petite quantité mais très désagréable). Le liquide en lui-même n’est pas dangereux, c’est la nicotine à l’état liquide qu’il ne faut surtout pas boire !

  1. Comment amorcer ma résistance ?

Lorsque votre résistance est neuve il est impératif de l’amorcer sinon en activant le bouton fire le coton va bruler et votre résistance sera bonne à jeter.

L’amorçage de la résistance consiste à imbiber le coton de eliquide avant la première utilisation de la résistance.

Il y a plusieurs méthodes (cela varie beaucoup en fonction de la taille de votre résistance). Nous allons prendre ici l’exemple d’une « petite » résistance à forte valeur (plus de 1ohm).

  1. L’attente

Méthode la plus simple mais la plus longue.

Une fois que vous avez mis le liquide dans le clearomiseur attendez une dizaine de minutes que le coton imbibe le eliquide.

      2. Inhalation sans activer le bouton fire

Il vous suffit d’inhaler une dizaine de fois (comme si vous vouliez vapoter) mais cela sans activer le bouton fire (vous pouvez le faire sans viser votre clearomiseur sur votre batterie).

L’inhalation va aspirer le liquide, ce qui va permettre d’imbiber le coton plus rapidement.

Pour accélérer ce processus vous pouvez fermer complètement le réglage de l’air (bague d’airflow). Il faut bien penser à réouvrir la bague d’airflow pour vapoter. Il est impératif d’avoir un minimum d’ouverture d’air pour pouvoir vapoter.

Avec cette méthode attention tout de même à ne pas trop aspirer, ce qui provoquerai des remontés de liquide.

      3.Imbiber manuellement la résistance

Ce processus consiste à verser directement quelques gouttes de eliquide sur le coton de la résistance, par le dessus, mais aussi sur les petits trous d’arrivée de liquides situés sur le côté de la résistance.

 

Dans tous les cas nous vont conseillons (pour les premières inhalations) de diminuer la puissance de votre batterie pour être sûr de ne pas bruler la résistance. En cas de mauvais amorçage vous allez immédiatement sentir un goût de brulé lors de la première « puff », dans la plupart des cas vous devrez malheureusement rechanger votre résistance.

Par exemple si la plage de puissance indiquée sur votre résistance est entre 10 et 14 watts, il est conseillé de commencer à 8 watts. Si vous ressentez un léger gout de brulé il faut continuer à amorcer votre résistance. Si vous ne ressentez aucun gout de brulé, qu’il y a de la vapeur, et que vous ressentez les saveurs de votre eliquide, vous pouvez augmenter progressivement la puissance en watts pour arriver dans la plage de puissance recommandée.

Plus la résistance est grosse, plus il y a de coton à imbiber. Vous devrez donc dans ce cas faire les mêmes manipulations mais augmenter le temps d’attente, aspirer plus est mettre plus de liquide lorsque vous imbibez manuellement.

Selon la marque et le modèle du clearomiseur choisi, les méthodes de remplissage et de changement de résistances peuvent varier.

A lire aussi...